Gardenia jasminoïdes

 

Gardénia jasminoïdes

Jasmin du Cap

Le genre Gardenia comprend environ 250 espèces de plantes à fleurs de la famille des Rubiacées, originaires des régions tropicales à sub-tropicales d'Afrique, d'Asie du Sud, d'Australasie et d'Océanie. Ce genre est dédié à dedié à Alexander Garden, botaniste et correspondant de Linné aux Etats-Unis.

 

 

 

 

Description : 

  • Feuillage : Le gardénia est un arbuste buissonnant à feuilles luisantes, coriaces, lancéolées et d'un beau vert sombre très riche. Elles sont habituellement opposées, parfois disposées en verticilles de 3 ou plus. Elles mesurent une dizaine de centimètres de longueur sur 2 ou 3 cm de large.
  • Fleurs : Gardénia jasminoides fleurit en été, de mai à septembre, les fleurs se succédant sur l'arbuste.  Elles mesurent 5 à 10 cm de diamètre et apparaissent solitaires à l'aisselle des feuilles, au sommet des rameaux. Les fleurs sont délicates et doivent être maniées avec précaution. Elles ont un parfum lourd et agréable, analogue à celui du jasmin. Il est possible de retarder la floraison d'un gardenia en pinçant les boutons floraux au fur et à mesure qu'ils se forment. Les variétés à floraison estivales peuvent ainsi fleurir en automne.
  • Croissance : Le gardénia peut atteindre une hauteur optimale de 60 cm à 1 m pour un étalement du même ordre quand il est cultivé en pot. Cultivées en pleine terre, ces plantes atteignent 1,80 m. Le gardénia ne grandit que lentement, d'environ 15 cm par an.

Culture : 

Gardenia jasminoides est souvent cultivé en pot. Dans ce cas, il aime être mis dehors en été et bénéficier de bassinages pendant les journées les plus chaudes. De plus, pendant la mauvaise saison, il est préférable de le garder, si possible, en serre tempérée, où il se trouvera en conditions plus favorables qu'en intérieur sombre, sec et chauffé.

Le gardénia a une durée de vie très longue. Mais il s'acclimate difficilement dans une maison. L'idéal serait de l'élever en serre, de le faire séjourner en appartement au maximum 2 semaines, pour en profiter quand il est en pleine floraison, et de le remettre en serre.

  • Exposition : Les gardénias ont un grand besoin de lumière, mais ne supportent pas le soleil direct, en particulier en plein coeur de l'été. Ces plantes n'ont pas vraiment de période de repos, mais leur croissance est plus lente dans une situation où la lumière est réduite en hiver. 
  • Température : Les gardénias se portent beaucoup mieux quand ils bénéficient de températures stables, aux alentours de 17°C. Leur floraison est plus abondante et de plus longue durée, et la croissance est constante. Les écarts de températures sont mal supportés et entraînent la chute des boutons floraux. La fourchette de températures supportable est comprise entre 10 et 24°C. Bien entendu, la plante aura beaucoup plus besoin d'humidité atmosphérique si elle est conservée à forte chaleur. Cette espèce est beaucoup plus résistante au froid que l'on imagine, et est capable de résister à des gels de l'ordre de -10°C ! 
  • Arrosage : En été, mouillez bien le mélange à chaque arrosage, mais laissez le bien sécher en surface avant d'arroser à nouveau. Utilisez une eau à température ambiante et non calcaire. D'octobre à février, laissez le mélange sécher sur près de sa moitié entre chaque arrosage, même pour les plantes fleurissant à cette époque de l'année.
  • Hygrométrie : Ces plantes ont besoin d'un air très humide, surtout lors de la formation des boutons floraux. On pose les pots sur de la tourbe ou sur des gravillons gardés humides et on bassine très fréquemment. Par contre, une plante en pleine floraison ne doit plus être mouillée car l'eau décolore et tache les fleurs.
  • Fertilisation : De mars à septembre, fertiliser tous les quinze jours. Les gardénias étant calcifuges, il faut utiliser un engrais acide.
  • Taille : Le gardénia est rabattu en mars/avril ou juste après la floraison, pour conserver un port bien compact. Pincer les pointes de végétation des jeunes sujets pour les rendre plus buissonnants. Couper les pousses éparses des sujets plus âgés, juste au-dessus d'un pétiole. Pour obtenir une forme harmonieuse, tailler les tiges juste au-dessus des bourgeons pointant vers l'extérieur.
  • Sol : Il apprécie un sol acide (calcifuge), léger, riche, humifère et bien drainé.
  • Rempotage : Un rempotage ou un surfaçage peuvent être pratiqué au printemps.

Multiplication : Le gardénia se multiplie en mars-avril par boutures de tête. Prélever des boutures terminales de 8 cm, de préférence avec talon. Sélectionner des rameaux peu ligneux. Tremper la base des tiges dans de la poudre d'hormones de bouturage et planter en pots de 8 cm remplis d'un mélange humide à base de tourbe pour plantes calcifuges. Placer les pots en serre avec chaleur de fond, et maintenir une température d’environ 18°C à lumière vive sans soleil. L'enracinement se fait après 4 ou 5 semaines. Oter alors les sachets plastique, arrosez modérément et fertiliser une fois par mois. A la fin de l'été, rempoter les jeunes sujets dans le mélange préconisé et cultiver comme les plantes adultes. 

Le semis peut être également tenté, entre 19°C et 24 °C.

Maladies & Ravageurs : Cochenilles farineuses, pucerons, araignées rouges ou grises, mouches blanches. Botrytis et Phomopsis gardeniae sous serre.

 

Fiona

 

 

 

35 votes. Moyenne 3.34 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×